top of page

Immobilier : dites, je peux vendre au-dessus du prix du marché ?

Source Meilleures Agents


Les prix de l’immobilier ont tendance à baisser, mais votre bien est un vrai bijou. Il serait dommage de le brader. D'ailleurs, vous préfèreriez le vendre au-dessus du prix du marché. Le risque encouru à trop en vouloir ? Que vous fassiez fuir les acquéreurs potentiels.


Comment fixer le prix de votre bien immobilier ?

Vous êtes propriétaire depuis des lustres. Vous avez entrepris quelques améliorations dans votre résidence. Sa valeur a sûrement évolué. Pour en avoir le coeur net, faites une estimation de votre bien immobilier sur un outil d'estimation en ligne. Nous en avons justement un par ici. Vous aurez ainsi une idée de ce qu’il peut valoir. Il suffit de remplir le questionnaire - emplacement du logement, superficie, nombre de pièces, étage, état général... Les critères de votre bien sont ensuite comparés à ceux des biens vendus aux alentours afin d'obtenir l’estimation la plus juste.

Autre possibilité, contactez un professionnel de l'immobilier. Vous profiterez de son expertise sans débourser un centime. C'est gratuit.

Vendre un bien immobilier au-dessus du prix du marché

Vous possédez un appartement charmant au coeur de la capitale. Sur la terrasse, vous profitez d'une vue dégagée sur les toits de Paris. L’immeuble Haussmannien est agréable, proche de toutes les commodités. Vous êtes l’heureux détenteur d’une petite - ou grande - pépite.

Lorsqu’un bien comporte des avantages par rapport aux autres, il peut être vendu au-dessus des prix du marché. Pour vous donner un exemple, vous vendrez à meilleur prix un bien dans lequel l’acheteur n’a qu’à poser ses valises. Avec des travaux, il y aura négociations. Pour une maison, la présence d’un jardin entretenu ou d’un terrain avec piscine peut être un atout.

Surévaluer son bien d’après ses qualités est courant. Ainsi, les pros de l'immobilier ajoutent un pourcentage au prix du bien. Il s’agit de « la surcote ».  Celle-ci doit être bien calculée. Si elles trop élevée, ou injustifiée, la vente peut tomber à l’eau. Et si ce logement reste trop longtemps sur le marché, la vente pourrait être compromise. Les acheteurs potentiels pourraient estimer qu’il comporte des défauts, des malfaçons. Bref qu'il y a un problème.

Penser un prix de vente avec son coeur

L’amour rend aveugle, dit l’adage. Et vous ne le contredirez pas. Votre attachement à votre résidence est tel que le prix de vente que vous avez décidé est déconnecté de la réalité. Dans les faits, le mobilier de la cuisine est dépassé, la salle de bains mal organisée, le salon manque de luminosité...

Donc à moins de vous retrousser les manches pour réaliser une grosse rénovation, vous ne pourrez pas proposer un prix au-dessus du marché.

Si vous le faites tout de même, le prix pourra rebuter les potentiels acheteurs. Ils préfèreront attendre qu'il baisse pour visiter votre bien.

Délais de vente allongés

Le risque à s’obstiner à vouloir vendre à un prix supérieur à celui du marché, c’est bien sûr de tarder à trouver un acquéreur. A ce moment, la présence d’un agent immobilier peut se révéler utile. Il a probablement dans son carnet d'adresses des clients qui succomberaient au charme de votre bien.

Des offres qui ne sont pas au prix

Autre risque à envisager, que les acquéreurs qui daignent se déplacer vous fassent une offre "trop" basse. Peut-être sera-t-elle au juste prix du marché. Vous pourrez l’accepter, la décliner ou entrer dans les négociations.

0 vue0 commentaire
bottom of page